Affaire Benalla : la réorganisation de l'Elysée se précise

AFP

Une profonde réorganisation du fonctionnement de l’Elysée est en cours alors que le scandale Benalla est toujours sous le coup d’une enquête au Sénat.

En pleine affaire Benalla, Emmanuel Macron avait reconnu des “dysfonctionnements”. Place maintenant à la réorganisation. Selon le journal Le Monde, un camarade de promotion à l’ENA du chef de l’Etat, Jérôme Rivoisy, a été choisi pour devenir directeur général des services de l’Elysée.

Il devrait prendre le poste dès la semaine prochaine. Jérôme Rivoisy est actuellement directeur général adjoint de Pôle emploi après avoir travaillé au tribunal administratif de Paris et à l’Inspection des finances.

Une première étape

Sa nomination représente la première étape de la réorganisation des services de l’Elysée promise après l’affaire Benalla. L’organigramme et le fonctionnement de la présidence devraient ainsi devrait devenir plus transparents alors que le statut réel d’Alexandre Benalla était particulièrement flou : selon la chaine BFMTV qui a pu consulter son contrat de travail, il était “chargé de mission”, sans plus de précision et sa rémunération était de 7.113 euros bruts, soit 6.000 euros net mensuels.

Alexandre Benalla va bientôt devoir s’expliquer sur la nature exacte de ses fonctions et surtout ses dérapages lors de manifestations parisiennes. Il a été con convoqué devant la commission d’enquête du Sénat le 19 septembre prochain.

Macron et Benalla se défendent