Agressions sexuelles : la police de New York ouvre une enquête contre Harvey Weinstein

Les accusations de harcèlement, d’agressions sexuelles et de viols visant le magnat de Hollywood se multiplient. Jeudi, l’affaire a pris un tour judiciaire aux Etats-Unis, mais aussi au Royaume-Uni.

Alors que les témoignages accablants contre Harvey Weinstein abondent, la police de New York vient d’ouvrir une enquête sur une agression sexuelle présumée par le producteur américain remontant à 2004.

“Sur la base des informations publiées dans la presse, le NYPD (New York Police Department) procède à un examen pour déterminer s’il y a d’autres plaintes liées à l’affaire Harvey Weinstein”, dit-elle dans un communiqué, ajoutant qu’aucune plainte formelle n’a été identifiée à ce jour.

Depuis la publication d’un article du New York Times le 5 octobre, les accusations de harcèlement, d’agressions sexuelles et de viols visant le magnat de Hollywood se multiplient, certaines remontant à plus de vingt ans.

Une affaire remontant à 2004

Selon le Daily News, la justice chercherait à recueillir des éléments concernant des accusations de l’actrice Lucia Evans, publiée mardi par le magazine américain The New Yorker. Elle assure qu’Harvey Weinstein l’aurait forcée à lui faire une fellation en 2004, à New York. Dans le même article, deux autres femmes avaient rapporté avoir été violées par le producteur.

D’après le quotidien américain New York Post, le responsable de l’unité chargée des enquêtes liées aux crimes sexuels au sein de la police de New York aurait demandé à son équipe de se mettre en quête de tout élément concernant des cas éventuels de harcèlement ou d’agression sexuelle liés à Harvey Weinstein.

Une enquête ouverte à Londres

Une enquête a également été ouverte à Londres, rapporte le Guardian. Interrogé sur l’article du quotidien britannique, un porte-parole de la police a expliqué qu’une allégation de harcèlement sexuel avait été transmise le 11 octobre à Londres par la police de Merseyside. “Cette allégation sera traitée par l’unité de lutte contre la pédophilie et les crimes sexuels”.

Un enregistrement de 2015

En 2015, la police de New York avait ouvert une enquête après un dépôt de plainte d’une mannequin italienne, Ambra Battilana Gutierrez, affirmant qu’Harvey Weinstein l’avait agressée sexuellement dans une chambre d’hôtel.

Les policiers avaient réalisé un enregistrement d’une conversation entre le géant d’Hollywood et la jeune femme, lors de laquelle il tentait de l’attirer de nouveau dans sa chambre avec insistance, ce qu’elle avait refusé. A l’issue de l’enquête, le procureur de Manhattan, Cyrus Vance, avait décidé de ne pas poursuivre, estimant que les éléments de preuve étaient insuffisants.

Interdit de Bafta

Le producteur de Hollywood, qui nie toute relation non consentie, est accusé d’avoir agressé ou harcelé sexuellement de nombreuses femmes au cours des trente dernières années. Il a été suspendu mercredi de l’Académie du film britannique (Bafta). L’Academy of Motion Picture Arts and Sciences, qui décerne les Oscars, se réunira samedi pour débattre de son cas

Harvey Weinstein : de nouvelles accusations contre le producteur

Lire aussi : 

Unesco : les Etats-Unis claquent la porte de l’organisation

Que contient le second volet social de Macron ?

Mélenchon dément avoir traité Valls de “nazi”

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages