Air France : Anne-Marie Couderc nommée présidente par interim

AFP

En attendant de trouver un successeur à Jean-Marc Janaillac, le PDG démissionnaire, la présidente par intérim pourra s’appuyer sur une direction collégiale.

En l’absence de pilote à la tête d’Air France, Anne-Marie Couderc est désormais en charge de conduire la compagnie aérienne à travers la turbulence sociale jusqu’à la nomination d’un nouveau PDG. Le conseil d’administration d’Air France-KLM en a décidé ainsi en nommant mardi une présidente non-exécutive du conseil d’administration.

Pour ce faire, l’ancienne patronne de Presstalis pourra compter sur un comité de direction collégial, composé de Frédéric Gagey, directeur général adjoint en charge des Finances d’Air France-KLM, qui fera fonction de directeur général du Groupe, de Franck Terner, directeur général d’Air France et de Pieter Elbers, président du directoire de KLM.

Cette gouvernance a pour vocation d’être “la plus brève possible”, précise le Conseil d’administration.

Défiance du personnel

Jean-Marc Janaillac, à la tête du groupe depuis juillet 2016, avait mis son poste dans la balance du résultat d’une consultation du personnel sur un accord salarial prévoyant 2 % d’augmentation immédiate et 5 % sur 2019-2021. Lors du référendum, 55,44 % des personnels d’Air France avaient voté contre le projet de la direction.

Administratrice du groupe franco-néerlandais depuis mai 2016, Anne-Marie Couderc n’a toutefois pas d’expérience dans le secteur aérien.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages