Bombe artisanale dans un collège : sanction éducative pour les trois adolescents

Capture d’écran site du collège

Trois adolescents de 13, 14 et 15 ans, qui avaient lancé vendredi une bombe artisanale dans la cour de leur collège de Givors, dans le Rhône, blessant légèrement un surveillant, ont fait l’objet d’une sanction éducative.

Les trois collégiens, habitant Givors et Grigny, avaient confectionné leur engin explosif avec une bouteille de shampoing remplie d’un mélange de produits toxiques selon le quotidien Le Progrès. Cette recette se trouve facilement sur internet et les multiples vidéos postées montrent de violentes détonations.

En début d’après-midi, vendredi, ils avaient lancé leur engin dans la cour de leur établissement scolaire sans qu’il explose. Mais un surveillant, qui a voulu le ramasser, a été légèrement blessé. Brûlé à la cuisse, il s’est vu reconnaître cinq jours d’ITT, selon le quotidien régional.

Interpellés vendredi, les trois apprentis chimistes avaient été placés en garde à vue. Ils ont été présentés à un juge pour enfants à Lyon samedi pour “fabrication d’explosifs et blessures involontaires par violation délibérée d’une obligation de sécurité”, selon une source proche de l’enquête citée par l’AFP.
“Les trois mineurs déférés, ayant tous moins de 16 ans, ont été mis en examen et ont fait l’objet d’une mesure de réparation préjudicielle”, a ajouté la même source.

Lire aussi
Permis de conduire : une visite médicale dès 70 ans ?
Alerte aux vents violents pour cinq départements !

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages