Chasse aux DRH à Paris : 41 personnes interpellées

Images M6

Des militants d’extrême gauche ont tenté de perturber un congrès RH à Paris où devait s’exprimer la ministre du travail, jeudi matin. Quarante et une personnes ont été interpellées et plusieurs véhicules brûlés.

Tout commence sur le site “chasseAuxDRH.com”. Un appel à “réserver le meilleur accueil à Muriel Pénicaud, la DRH de l’entreprise France” y est lancé par un collectif d’extrême gauche opposé aux ordonnances réformant le droit du travail.

Jeudi matin, “environ 80” personnes de “la mouvance contestataire” dont “une trentaine était cagoulées” ont dégradé sept véhicules en stationnement, dont trois ont été incendiés, au Bois de Boulogne, selon un communiqué.

La ministre du Travail Muriel Pénicaud devait intervenir jeudi matin, mais a dû annuler en raison d’un “impératif d’agenda” non lié à la manifestation, selon son cabinet.

41 interpellations

Les forces de l’ordre, déjà présentes sur les lieux, ont interpellé 41 personnes pour “jets de projectiles sur agents de la force publique, port d’arme prohibé et participation à un attroupement en étant porteur d’une arme” rapporte la préfecture de police. Vingt d’entre elles ont été relâchées dans l’après-midi

Le collectif avait appelé à une “chasse aux DRH” à l’occasion de l’ouverture du congrès, consacré à la réforme du Code du travail. “On voulait braquer les projecteurs sur cette réunion. Le Pré Catalan de Pénicaud, c’est l’équivalent du Fouquet’s de Sarkozy. On savait que Madame Pénicaud viendrait ici depuis le mois d’août.” explique le syndicat Solidaire, contacté par Le Figaro.

Sur internet, des réactions à vif se font entendre, notamment dans la tribune de Mediapart. “Il y a chez tout DRH quelque chose de spécialement détestable, et cela commence par le fait de feindre de se soucier des humains quand son seul souci porte en réalité sur leur soumission et leur rendement”.

Lire aussi : 

Menace terroriste : les contrôles aux frontières maintenus jusqu’au 30 avril

 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages