Corse : deux gardiens de prison agressés par trois détenus, des interpellations

Maison d’arrêt de Borgo (Haute-Corse) – AFP

Deux gardiens de la maison d’arrêt de Borgo ont été blessés ce vendredi matin par trois détenus.

C’est la série noire dans les prisons françaises. Une semaine après l’agression de quatre gardiens dans la prison de Vendin-le-Vieil, les incidents s’enchaînent.

Un coup de couteau à la gorge

Ce vendredi matin, deux gardiens ont été agressés par trois détenus à la maison d’arrêt de Borgo (Haute-Corse), a annoncé la procureure de Bastia, Caroline Tharot. L’un des deux gardiens aurait été touché à la gorge d’un coup de couteau, l’autre aurait été plus légèrement touché. Tous les deux ont été transférés à l’hôpital de Bastia. Leur pronostic vital n’est pas engagé.

 “Il s’agit d’une grosse agression, l’un des deux gardiens était inconscient et l’auteur est un détenu qui avait déjà une fiche signalétique sur son comportement”, a indiqué à l’AFP Maxime Coustie, délégué régional UFAP.

Il aurait crié “Allah Akbar”

L’auteur de l’attaque aurait crié “Allah Akbar” en commettant son acte, selon Maxime Coustie. Selon une source proche de l’enquête, l’un des trois agresseurs est suivi pour radicalisation religieuse. Il se serait retranché dans sa cellule avec un ou deux de ses complices.

L’auteur principal avait fait l’objet d’un signalement mais n’était pas inscrit au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT). Il a été condamné en appel en novembre 2015 à huit ans de prison pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner pour des faits commis en mars 2012.

L’auteur principal et trois autres détenus ont été interpellés par les gendarmes et la situation dans la maison d’arrêt est revenue à la normale.

 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages