De retour chez lui, Théo remercie tous ses soutiens


 

Théo, 22 ans, victime d’un viol présumé de la part d’un policier lors d’une interpellation le 2 février à Aulnay-sous-Bois, est sorti de l’hôpital ce jeudi. Entouré de sa mère et d’autres membres de sa famille, il a tenu à remercier ses soutiens dans une vidéo publiée sur Facebook.

“Un très très grand merci”

Dans ce message publié sur la page “Justice pour Théo”, le jeune homme raconte être “très très fatigué” précisant que “sa blessure n’est pas encore guérie”. Il adresse surtout “un très très grand merci à toutes les personnes de toutes les générations” qui l’ont soutenu, évoquant des messages de toute la France et même de l’étranger. “C’est vous qui m’avez tenu debout”, déclare le jeune homme visiblement ému.

Rappelons que Théo, 22 ans, a été interpellé pour un contrôle d’identité qui a mal tourné dans la cité des 3.000 à Aulnay-sous-Bois. Un médecin l’ayant examiné juste après homme avait diagnostiqué “une plaie longitudinale du canal anal” de 10 centimètres et une “section du muscle sphinctérien”. Il lui avait prescrit 60 jours d’incapacité totale de travail (ITT).

Quatre policiers poursuivis dont un pour viol

Dans cette affaire, quatre policiers sont poursuivis, trois pour violences volontaires, le quatrième pour viol. Ce dernier nie formellement tout acte intentionnel et affirme avoir porté des coups de matraque télescopique sur les membres inférieurs, de dos, pour tenter de maîtriser Théo.

Lors d’une visite de François Hollande le 7 février, le jeune homme avait lancé un appel au calme depuis son lit d’hôpital, demandant aux jeunes de son quartier de ne “pas faire la guerre” et de “rester unis”.


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages