Déchets plastique : une enzyme révolutionnaire découverte

Une usine de traitement de bouteilles en plastique près de Pékin – AFP

Une équipe scientifique américano-britannique a découvert une enzyme capable de détruire le plastique.

La découverte est très prometteuse pour réduire la pollution plastique. Des chercheurs ont découvert une enzyme capable de détruire le plastique, ce qui pourrait contribuer à réduire la masse de ces déchets qui polluent les océans notamment.

Une enzyme trouvée dans une décharge

Tout commence lorsqu’une équipe américano-britannique décide d’étudier la composition d’une enzyme qui se nourrit de plastique, découverte il y a quelques années dans une décharge japonaise. L’équipe effectue des manipulations dont une qui, par accident, fait muter l’enzyme :

“Ce qu’il s’est passé, c’est que nous avons amélioré l’enzyme, ça a vraiment été un choc“, raconte le professeur McGeehan, de l’université de Portsmouth. “Cela signifie que nous pourrions avoir moins besoin de pétrole et que, fondamentalement, cela devrait réduire le volume de plastique dans l’environnement”, espère-t-il.

L’étude a été publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences. Cette super-enzyme doit encore être testée et développée pour peut-être un jour figurer au cœur d’un processus industriel de destruction des plastiques.

1 million de bouteilles en plastiques sont vendues chaque minute dans le monde. Seules 14% sont recyclées.

Le plastique si peu recyclé


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages