Deux fillettes retrouvées mortes dans le Rhône : la mère en garde à vue

AFP

La mère des deux fillettes mortes à Limonest dimanche est soupçonnée de les avoir empoisonnées.

La mère des deux fillettes retrouvées dimanche décédées dans leur chambre d’une caserne de gendarmerie de Limonest, en banlieue de Lyon a été placée en garde à vue. En état de choc, la mère de famille se trouvait toujours à l’hôpital lundi en début de soirée.

Soupçon d’empoisonnement

Selon une source proche de l’enquête, elle est soupçonnée d’avoir empoisonné ses deux filles, âgées de 3 et 5 ans. Une source proche de l’enquête précise à RTL que la mère de famille vivait très mal la perspective d’une séparation avec son époux.

Les fillettes retrouvées mortes dans leur lit

Le drame s’est déroulé dans une brigade de gendarmerie où vivent une vingtaine de familles de gendarmes. Selon le récit de la mère dimanche, elle avait découvert ses deux filles sans vie vers 18h, dans leur chambre où elles étaient parties se reposer. Les secours n’étaient pas parvenus à sauver les enfants. La mère avait été hospitalisée en état de choc tandis que le père de famille, gendarme, a été longuement entendu dans la nuit de dimanche à lundi. Une enquête pour “recherche des causes de la mort” des deux fillettes a été ouverte par le parquet.