Disparition d'Arthur : ses proches se mobilisent

Arthur Angé n’a plus donné signe de vie depuis le 27 janvier. Ce Français, architecte paysagiste âgé de 30 ans, faisait un tour du monde seul lorsqu’il a disparu. Il s’apprêtait à quitter le Bangladesh pour la Malaisie, en passant par la Birmanie. Ses proches se mobilisent.

En octobre 2013, Arthur prend son sac à dos, ses chaussures et part pour un tour du monde à pied. Le jeune homme, originaire de l’Hérault, ne veut pas prendre l’avion qu’il juge trop polluant, et veut voyager au contact des habitants des pays qu’il traverse.

En décembre 2016, après 3 ans de vadrouille, il est en Inde avec sa sœur et son frère pour fêter Noël, puis continue vers le Bangladesh. Du 13 au 21 janvier il est à Chittagong au Sud du Bangladesh pour tenter de trouver un bateau afin de rejoindre un ami en Malaisie.
Il se trouve à Dhaka le 26 janvier où il envoie son dernier mail. Il explique devoir chercher une autre solution pour rejoindre la Malaisie, certainement par la route en traversant Inde/Myanmar. Le Lendemain, le 27, il téléphone à une amie, lui annonçant qu’il retourne à Chittagong. Depuis, plus rien.


Contactée par 20minutes, la mère du globe-trotter est extrêmement inquiète : “Nous avions des nouvelles très régulièrement, un ami devait l’avoir au téléphone. C’est impossible qu’il ne donne plus de nouvelles. Il s’est forcément passé quelque chose.”

Selon France Info, le centre de crise et de soutien du ministère des Affaires étrangères a été saisi par la famille. Les ambassades françaises de la région seraient mobilisées.

Les proches du jeune homme se mobilisent également sur les réseaux sociaux, notamment Facebook et Twitter. Si vous le pouvez, partagez cet avis de recherche


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages