Disparition de Maëlys : menacé de mort par des codétenus, le suspect change de prison

Nordhal L.

Nordhal L.  a été menacé de mort par d’autres détenus, et a été transféré dans une autre prison.

Le suspect incarcéré dans le cadre de la disparition de la petite Maëlys, 9 ans, a été changé de prison, rapporte le quotidien Le Dauphiné Libéré. Selon lui, ce transfert s’explique par les menaces de mort dont il a fait l’objet, venant d’autres détenus. Il a été placé à l’isolement dans un nouvel établissement pénitentiaire.

Nordhal L. 34 ans, est mis en examen depuis le 3 septembre. Il ne faisait pas partie de la liste des invités mais aurait réussi à être convié en fin de soirée en promettant qu’il apporterait de la cocaïne. Il aurait donc vendu de la drogue à quelques invités et en aurait également consommé.

Selon une information de BFM, Nordhal L. a été filmé par une caméra de vidéosurveillance à une station de lavage de voiture au lendemain de la fête de mariage où l’enfant a été aperçue pour la dernière fois. Une opération nettoyage destinée à vendre son véhicule, selon le suspect, qui a duré 1 h30.

Les indices s’accumulent contre le principal suspect

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages