Elle veut faire un selfie dans un musée… et détruit pour 170.000 euros d’œuvres

Photo : capture d’écran LiveLeaks

En souhaitant immortaliser sa visite au sein de l’exposition d’art éphémère 14th Factory à Los Angeles, cette jeune femme a déclenché un coûteux effet domino.

Le selfie, c’est une mode qui peut parfois coûter la vie… et parfois coûter très cher, au sens littéral du terme. Et, cette fois, la preuve nous vient tout droit de Los Angeles, plus précisément de la galerie d’art éphémère 14th Factory, où une caméra de surveillance a capturé une scène pour le moins inhabituelle.

Alors que des visiteurs déambulent au sein de l’exposition Hypercaine, une jeune femme se montre bien décidée à immortaliser sa présence sur les lieux. Mais, probablement en quête du selfie parfait, la photographe en herbe, en se positionnant, déstabilise avec son bras l’œuvre d’art qui se trouve juste derrière elle. Et ce qui devait arriver arriva : le piédestal se met soudain à basculer, et, effet domino oblige, emporte bientôt dans sa chute une dizaine d’autres présentoirs sur lesquels reposaient des couronnes façonnées dans différents matériaux.

Visionnée près de 230.000 fois en 24 heures depuis sa publication sur le site LiveLeaks, la vidéo de la malchanceuse semble séduire les internautes. Pas sûr cependant que le musée soit du même avis puisque le coût des dégâts a été estimé à 170.000 euros.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages