Enfants séparés de leurs parents migrants : une journaliste américaine craque en direct

 

JOHN MOORE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Rachel Maddow, célèbre animatrice officiant sur la chaîne MSNBC n’a pu retenir ses larmes en évoquant des camps pour les bébés de migrants. 

Ses larmes l’ont empêchées de parler. Rachel Maddow, qui anime tous les soirs The Rachel Maddow Show, émission d’informations diffusée sur la chaîne américaine MSNBC a craqué en direct mardi 19 juin, à l’évocation de camps où seraient envoyés les bébés de migrants arrivant aux États-Unis.


C’est en lisant à l’antenne une dépêche sur la séparation des familles de migrants voulue par Donald Trump que la journaliste n’a pu retenir ses larmes. 2.300 enfants auraient été séparés de parents depuis début mai. 

Des camps qualifiés de refuges “d’âge tendre”

C’est précisément en annonçant que les plus jeunes enfants seraient envoyés dans des camps de transit, qualifiés de refuges “d’âge tendre”, que Rachel Maddow s’est interrompue. La journaliste a cependant tenu à s’excuser quelques minutes plus tard sur Twitter. 

À lire aussi – Familles séparées, enfants enfermés : la politique migratoire de Trump suscite un tollé

S’il y a bien une chose que je dois faire, c’est être capable de parler à la télévision (Rachel Maddow)

“Je suis désolée. S’il y a bien une chose que je dois faire, c’est être capable de parler à la télévision. C’est ce que j’essayais de faire quand j’ai tout d’un coup dû m’interrompre”, a expliqué Rachel Maddow, qui anime son magazine d’informations depuis 10 ans.

Dans une série de tweets publiée après son message d’excuse, elle a ensuite retranscrit la dépêche qu’elle n’avait pas pu lire à l’antenne.