Enlèvement de Tizio : "un geste d'amour" selon la mère de l'enfant

Enlèvement de Tizio

Tizio, deux mois, avait été enlevé par son père dans sa chambre d’hôpital, où il se trouvait pour soins urgents. La mère de l’enfant, séparée, défend ce geste.

La mère de Tizio défend le geste du père de l’enfant, qui l’avait enlevé de sa chambre d’hôpital, samedi 6 janvier, déclenchant le plan “Alerte enlèvement”. La Dépêche rapporte que la mère a lu un communiqué devant l’hôpital où était son fils, accompagnée de son avocate.

Séparée du père de l’enfant, elle a affirmé que cet enlèvement était “un geste d’amour d’un père pour son fils”. L’avocate a précisé que “cet incident n’a pas eu d’effet sur l’état de santé de Tizio. Le petit garçon de deux mois était hospitalisé à l’hôpital pour enfants de Toulouse pour des problèmes respiratoires lorsqu’il a été enlevé par son père, vendredi 5 janvier, dans la soirée.

Le père a interdiction de rencontrer son fils sans la présence d’un tiers

Le nourrisson était alimenté par sondes gastriques et voies intraveineuses. Lors de l’enlèvement, le père de l’enfant avait pris soin de prendre le matériel nécessaire pour le nourrir. Le nourrisson avait été retrouvé vivant samedi soir, dans une propriété familiale de l’Aude.

Le père, ainsi que l’oncle, ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire. Il a l’interdiction de rencontrer son fils sans la présence d’un tiers. Il doit également demeurer en Haute-Garonne, en Ariège ou dans l’Aude.

A LIRE AUSSI>> Enlèvement de Tizio : le père mis en examen