Etats-Unis : Harvey Weinstein inculpé d'un viol et d'une agression sexuelle

Harvey Weinstein a été mis en examen pour un viol et une agression sexuelle et relâché sous caution à New York.

Sept mois après les première révélations, Harvey Weinstein a été inculpé d’un viol datant de mars 2013 à New York et d’une agression sexuelle en 2004 par le procureur de Manhattan ce vendredi. Son avocat a précisé qu’il plaiderait non coupable. L’identité des victimes présumées n’a pas été précisée.

1 million de dollars en cash pour éviter la prison préventive

La justice new yorkaise a accepté de relâcher Weinstein moyennant une caution de dix millions de dollars dont un a dû être versé en cash par son avocat. L’ancien magnat de Hollywood n’a pas le droit de sortir de l’Etat de New York et du Connecticut et doit également porter un bracelet électronique.

Près de 70 accusatrices

Depuis sept mois et les premières accusations, près de 70 femmes ont témoigné, l’accusant d’agressions sexuelles voire de viols. Parmi elles figurent les actrices Ashley Judd, Uma Thurman ou Salma Hayek. Harvey Weinstein affirme que toutes les relations sexuelles qu’il a eues ont été consenties.

La descente aux enfers

Depuis les premières révélations, publiées dans le New York Times en octobre 2017, c’est la descente aux enfers pour l’ex-magnat d’Hollywood, évincé de sa propre entreprise, exclu de l’Académie des Oscars et quitté par son épouse. Selon le New York Times, Weinstein soigne son addiction au sexe dans un établissement spécialisé de Scottsdale, en Arizona.

Humiliée, l’épouse d’Harvey Weinstein prend la parole

La parole des femmes libérée

Mais l’affaire Weinstein a surtout créé un important mouvement de libération de la parole des femmes, avec notamment #MeToo et Time’s Up qui dénoncent plus largement le harcèlement et les violences sexuelles faites aux femmes dans les milieux professionnels notamment.
Dans la foulée de l’affaire Weinstein, plusieurs acteurs ont été accusés d’abus à Hollywood comme Kevin Spacey et le dernier en date, Morgan Freeman, accusé cette semaine.

Des actrices unies contre les violences faites aux femmes