Gérald Darmanin : "je n'ai jamais abusé d'aucune femme"

Ce lundi matin, le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin s’est exprimé sur les plaintes qui le visent.

En ce qui concerne la plainte pour viol, le parquet de Paris l’a classée sans suite vendredi 16 février, Gérald Darmanin a souligné au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV que c’était la « deuxième fois en huit mois » et qu’il ne souhaitait « pas faire de commentaires » sur cette affaire.

Il a rappelé qu’il irait « au bout » de sa plainte pour dénonciation calomnieuse.

« Je ne suis pas venu pour faire du bullshit médiatique » a-t-il déclaré, en référence aux propos polémiques de Laurent Wauquiez, dévoilés vendredi dernier par l’émission de TMC « Quotidien ».

Une seconde femme a porté plainte contre Gérald Darmanin pour abus de faiblesse, le ministre a demandé à ce que l’on « respecte la présomption d’innocence ».

« Les yeux dans les yeux »

« Je n’ai jamais abusé d’aucune femme et je n’ai jamais abusé de mon pouvoir » a-t-il affirmé « les yeux dans les yeux » ce lundi matin, devant Jean-Jacques Bourdin.

Le ministre des Comptes publics a jugé les propos de Laurent Wauquiez « très dérangeants et très choquant », assurant ne pas comprendre « la haine très personnelle » que le président des Républicains lui voue. Il lui demande également de “s’excuser publiquement auprès des Français”.

Laurent Wauquiez disait dans le cours enregistré à son insu que Gérald Darmanin « sait ce qu’il a fait » et « il va tomber », faisant allusion à la plainte pour viol classée sans suite.