Gironde : le père aurait tiré sur son fils accusé d'avoir mortellement fauché un gendarme

Illustration gendarmerie / AFP

Les circonstances du drame se précisent un peu plus, le jeune homme qui avait fauché mortellement un gendarme et son père ont été retrouvés morts par balles dans un bois.

Les corps de l’adolescent de 15 ans et de son père avaient été retrouvés mardi matin dans un bois de Salles, en Gironde. Le père aurait tiré sur son fils avant de retourner l’arme contre lui, selon les informations du Parisien.

Le jeune homme avait récemment été mis en examen pour homicide involontaire après avoir tué un gendarme pendant un contrôle routier le 4 février dernier avec sa moto cross trafiquée. Puis il avait finalement été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Et c’est justement hier que la justice devait examiner l’appel du parquet qui avait demandé l’incarcération du garçon. L’enquête ne dit pas si le drame a un lien avec cette convocation devant la justice.

C’est la mère du jeune homme qui a alerté la gendarmerie lundi soir après avoir découvert une lettre alarmante et constaté la disparition du fusil de son mari. Après des recherches difficiles, les gendarmes ont retrouvé les corps des deux hommes, à leur arrivée sur les lieux du drame ils ont trouvé deux nouvelles lettres adressées à la famille.