Hérault : une ville lance un radar piéton pour mieux les protéger

Illustration / AFP

Le dispositif, entre une vidéo-surveillance et un radar, permet de vérifier si les automobiles cèdent bien la priorité aux piétons qui traversent.

Un radar piéton pour assurer leur sécurité. C’est l’expérimentation lancée par la ville de la Grande-Motte, dans l’Hérault. Ce radar permet de vérifier si les automobiles cèdent bien la priorité aux piétons qui traversent.

Une phase d’expérimentation de trois mois vient de débuter, mercredi dernier, rapporte le Figaro. Durant cette période, aucune contravention ne sera dressée, sauf en cas de “flagrant délit”. Un bilan sera ensuite fait pour savoir si le dispositif est pérennisé.

Une amende de 135 euros

Son fonctionnement est simple. La police municipale de la commune explique que “l’appareil prendra quatre photos pour évaluer le comportement du piéton et identifier le véhicule, ainsi qu’une vidéo pour juger cette fois-ci du comportement de la voiture”.

L’appareil est équipé de détecteurs de mouvement. Il envoie une alerte au commissariat que lorsqu’un piéton franchit une «ligne virtuelle» sur le passage piéton et qu’une voiture approche. Le policier regarde la vidéo et prend la décision de sanctionner ou non l’automobiliste. Un tel appareil coûte 30 000 euros. Pour rappel, les conducteurs qui ne cèdent pas le passage aux piétons s’exposent à 135 euros d’amende et à un retrait de 4 points sur le permis de conduire.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages