Hongrie : la dérive populiste face à l'Europe

Et de 3 ! Avec la large victoire de son parti aux élections législatives du 8 avril dernier en Hongrie, le premier ministre Victor Orban est assuré de rester au pouvoir encore 4 années de plus. L’Europe n’en a visiblement pas fini avec le populisme. Charles de Marcilly, responsable du bureau de Bruxelles de la fondation Robert Schuman répond aux questions de Franck Edard.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages