Attaque sur les Champs-Elysées : Adam D, fiché S et un permis de port d'arme


Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a évoqué une “tentative d’attentat”. L’assaillant est décédé. Selon nos informations, Adam D était fiché S et détenait un permis de port d’arme.

Une attaque a eu lieu près des Champs-Elysées ce lundi après-midi. Un fourgon de gendarmerie a été pris pour cible par un homme à bord d’une Renault.

Selon les éléments dont nous disposons, l’homme qui a foncé sur un fourgon de gendarmerie vers 15h près des Champs-Elysées, né en 1985, était fiché S depuis 2015 pour son appartenance à la “mouvance islamiste radicale”. Identifié comme Adam D, l’homme de 31 ans détenait néanmoins une autorisation de tir renouvelée en février dernier par la préfecture de l’Essonne, dans le cadre de la pratique du tir sportif.

A bord d’une Renault, le forcené a foncé sur un fourgon de gendarmerie rue de Lisbonne, dans le VIIIe arrondissement. Le véhicule bélier a explosé lors de l’impact avant de s’embraser.


Le forcené décédé

L’homme “est décédé”, a annoncé le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, qui a évoqué une “tentative d’attentat”. “Une nouvelle fois, les forces de sécurité en France ont été visées”, a-t-il rappelé.

Un acte volontaire

On ignore pour le moment les motivations de son attaque mais une source proche du dossier indique : “A priori, il s’agit d’un acte volontaire”.  La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête de flagrance. Deux armes de poing, une kalachnikov et au moins une bonbonne de gaz ont été découvertes dans sa voiture.

 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages