Irak : une double attaque fait au moins 50 morts et 87 blessés

Un point de contrôle sécurité, en Irak / AFP

Le groupe terroriste Etat islamique a revendiqué cette double attaque, menée dans le sud de l’Irak, jeudi.

Au moins 50 morts dans une double attaque menée jeudi, à l’arme automatique et à la voiture piégée. Les faits ont eu lieu dans le sud du pays, près de Nassiriya, selon les autorités locales. L’organision terroriste a revendiqué l’attaque via son organe de propagande, Amaq.

Depuis la reprise de la ville de Mossoul par l’armée irakienne, c’est l’attaque la plus meurtrière. 87 personnes ont également été blessées dans cette double attaque, selon le dernier bilan. Des Iraniens font partie des victimes. La région visée est à majorité chiite.

Des hommes déguisés en unités paramilitaires

Une première attaque a eu lieu près d’un restaurant. Un homme a activé sa ceinture d’explosifs à l’intérieur de l’établissement, tandis que que trois à quatre autres se trouvaient à l’extérieur et ont ouvert le feu. Une seconde a eu lieu à la voiture piégée, quelques instants après, contre un point de contrôle de la sécurité, a précisé Saad Maan, porte-parole du ministère de l’Intérieur.

La double attaque de ce jeudi, a été menée par des hommes déguisés en membres des unités paramilitaires du Hachd al-Chaabi selon des sources de sécurité. Une demi-douzaine de terroristes auraient participé à la double attaque.

Ce contenu peut également vous intéresser :


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages