Irma : après la tempête, les reptiles

Illustration alligator – AFP

Dans un tweet publié lundi matin, le département de la santé de Floride a appelé à la vigilance après le passage de l’ouragan Irma. Un nouveau danger plane désormais sur l’Etat : le déplacement des serpents et autres reptiles, présents en nombre en Floride.

“Après les tempêtes, soyez attentifs à la vie sauvage – Serpents et alligators se sont déplacés en raison des vents puissants et de la pluie”.


 

La menace est réelle, des reptiles ont d’ores et déjà été aperçus dans un quartier de Melbourne. Ici, un alligator a été aperçu par des pompiers qui ont filmé la scène avant de la diffuser aux médias locaux.


 

Pas d’animaux échappés mais des reptiles sauvages

La réserve sauvage de Gatorland à Orlando assure toutefois qu’aucun de ses animaux ne s’est échappé. “Si vous voyez un alligator nager à côté de votre maison, il n’est pas à nous, inutile de nous appeler”, communique le zoo avec humour, en assurant que ses équipes exercent une surveillance rapprochée sur ses animaux.

44 espèces de serpents

Restent la faune sauvage et notamment les 44 espèces de serpents vivant en Floride : le Crotale diamantin de l’Est, le serpent à sonnette Pygmée, le serpent corail ou encore les vipères. Des animaux bien moins dangereux ont également été aperçus, notamment deux lamantins en difficulté et qui ont pu être sauvés.


Harvey : un alligator dans le salon


 

>> Toulouse : un alligator et un boa dans l’appartement d’une femme décédée >>

 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages