Emmanuel Macron : le "retour à la vie normale est la priorité absolue"

Emmanuel Macron a affirmé ce mardi à Pointe-à-Pitre que le “retour à la vie normale” après le passage destructeur de l’ouragan Irma sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy était “la priorité absolue”.

Le chef de l’Etat a cité “l’ordre public”, assurant que “les moyens sont là”, “l’accès à l’eau”, “le déblaiement”, ainsi que la restauration du téléphone et de l’électricité, et “aussi et surtout la santé et l’école”.
Le Président de la République a souhaité des règles simplifiées pour les appels d’offres en vue de la reconstruction des îles touchées par l’ouragan Irma.

Par ailleurs, face aux critiques sur la réaction de l’exécutif, Emmanuel Macron a défendu l’action de son gouvernement qui avait “répondu plusieurs jours avant” l’ouragan Irma.
Le gouvernement “a répondu dès que l’information a été donnée, donc plusieurs jours avant, et constamment tout au long de cette crise”, a déclaré M. Macron. (…) L’anticipation a été complète (…) Il n’était pas possible d’avoir une anticipation supérieure”.

Le chef de l’Etat s’est dit “favorable” à la création d’une commission d’enquête parlementaire réclamée par la droite, la France insoumise et le Front national. Mais “le temps est à l’union nationale”, “soyons dignes”, a-t-il lancé.

“Ce que nous avons mis en place depuis le début de la crise, c’est l’un des plus grands ponts aériens depuis le début de la Deuxième guerre mondiale”, a dit le président de la République.
Et d’ajouter : “au moment où je vous parle, il y a 1.900 forces de l’ordre et forces armées à Saint-Martin pour sécuriser l’île”. “Les moyens sont là, avec un retour à l’ordre public partout où nous avons connu des débordements inacceptables”, a également déclaré Emmanuel Macron.
Le président a également dit souhaiter une reconstruction répondant “aux exigences sismiques et environnementales”.

Emmanuel Macron est arrivé en Guadeloupe à 11h45 heure de Paris pour se rendre dans les îles sinistrées par l’ouragan Irma. Le chef de l’Etat a d’abord reçu un point de situation à l’aéroport de Pointe-à-Pitre avant de tenir une conférence de presse. Il est attendu ce mardi après-midi sur l’île de Saint-Martin où il rencontrera des habitants sinistrés avant de se rendre à Saint-Barthélemy.

De l’aide acheminée

Sur le front de l’aide humanitaire, les ponts aériens et maritimes ont reprise pour évacuer les plus fragiles et acheminer des vivres.  Environ 85 tonnes de nourriture, un million de litres d’eau et 2,2 tonnes de médicaments ont déjà été transportés. Selon les premières estimations, au moins trois mois seront nécessaires pour reconstruire les systèmes de distribution d’eau potable notamment.

Irma a fait au moins dix morts et sept disparus dans les îles françaises, quatre dans la partie néerlandaise, selon le dernier bilan.

LIRE AUSSI : 

Ouragan Irma :  le gouvernement acceptera “volontiers” une commission d’enquête parlementaire

Irma : plus de 450.000 euros récoltés par des joueurs de jeux vidéo

Ouragan Irma : comment faire un don pour les sinistrés ?

 

 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages