Isère : elle appelle la police plus de 9.000 fois en 8 mois

Photo d’illustration : AFP / PHILIPPE HUGUEN

Une femme de 59 ans a été interpellée mardi chez elle à Voiron, près de Grenoble (Isère). Son délit ? Elle a appelé la police 9 381 fois en huit mois. Soit environ 40 fois par jour.

Il est d’usage de porter plainte auprès de la police. Cette fois, c’est la police de l’Isère elle-même qui a porté plainte pour harcèlement, qu’on pourrait qualifier de téléphonique.

A l’autre bout du fil, une femme de 59 ans qui, au cours des 8 derniers mois, a composé 9 381 fois le 17, soit une quarantaine de fois par jour.

Elle appelait cette ligne – destinée aux seuls cas d’urgence – et raccrochait dès que l’opérateur de police secours prenait son appel.

Elle signale des faits imaginaires

Il lui est aussi arrivé de signaler des altercations chez des voisins, des violences conjugales, du tapage nocturne… Les agents du commissariat de Voiron ont dû se déplacer une dizaine de fois pour constater que tous ces faits étaient faux.

Par ailleurs, il semble que cette Voironnaise ait également appelé régulièrement le 15, toujours sans raison.

Examinée par un médecin, la quinquagénaire a été admise à l’hôpital psychiatrique de Saint-Egrève.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages