La mort d'un dauphin encerclé par des baigneurs suscite l'indignation en Espagne

Capture d’écran

C’est le coup de gueule d’une ONG espagnole spécialisée dans les sauvetages d’animaux marins. Dans un message publié sur Facebook ce 15 août, Equinac déplore le comportement de centaines de baigneurs curieux qui ont très certainement contribué à la mort d’un bébé dauphin.

Les faits se sont produits le 11 août dernier. Le jeune animal, qui s’était égaré près d’une plage touristique, est mort d’un arrêt cardio-respiratoire après avoir été encerclé par des dizaines de touristes curieux, qui souhaitaient prendre des photos avec lui.
“Se jeter sur eux pour les prendre en photo et les toucher leur cause un choc très fort qui accélère un arrêt cardio-respiratoire, ce qui s’est finalement produit” explique l’association.

Pour appuyer son propos, Equinac publie même les clichés de vacanciers qui portent l’animal, allant même jusqu’à boucher l’orifice par lequel il respire. “Vous avez aussi pris des selfies avec une fois qu’il était mort ?”, se sont indignés certains internautes sur les réseaux sociaux.

L’ONG précise toutefois que le cétacé était déjà pratiquement condamné. La femelle “s’est échouée parce qu’elle était malade ou a perdu sa mère, sans laquelle elle ne peut survivre”, écrit l’association.
Si vous voyez un animal marin égaré près d’une plage, vous ne devez pas le toucher, ni l’approcher. Vous devez contacter immédiatement le 112, numéro d’urgence européen, qui se chargera de prévenir le personnel compétent.

Lire aussi
Argentine : des touristes tuent un dauphin en faisant des selfies 
Record d’échouages de dauphins sur la côte atlantique 
Grèce : un étrange animal marin photographié 

Ce contenu peut également vous intéresser


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages