La ville de Biarritz choisie pour accueillir le prochain G7, en juillet 2019

Restier Fabrice / EyeEm – Getty Images

La cité balnéaire a été choisie par Emmanuel Macron pour accueillir les chefs d’État des 7 plus grandes puissances mondiales l’an prochain.

“Je souhaitais mettre à l’honneur une ville de province. Et c’est une ville qui m’est chère dans une région qui me l’est tout autant”. C’est ainsi qu’Emmanuel Macron a justifié sa décision de choisir Biarritz pour organiser le prochain sommet du G7, en juillet 2019. Le président de la République a en effet un petit faible pour la cité balnéaire des Pyrénées-Atlantiques, dans laquelle il s’est rendu plusieurs fois lors de ses vacances.

Après le Canada et plus précisément La Malbaie, où vient de s’achever un sommet très mouvementé, c’est donc au tour de la France d’accueillir les chefs d’État des 7 plus grandes puissances mondiales (États-Unis, Canada, France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Japon).

Vladimir Poutine invité ?

Emmanuel Macron a d’ailleurs laissé entendre qu’il aimerait y inviter Vladimir Poutine, voire réintégrer la Russie dans ce cénacle, mais “si et seulement si” Moscou respecte les accords de Minsk pour la paix en Ukraine. La Russie avait été évincée en 2014 après l’annexion de la Crimée.

En juillet plutôt qu’en juin

Mais à quelle date aura lieu cette réunion scrutée par le monde entier ? Plutôt que le mois de juin traditionnellement choisi, le président français a évoqué la fin de l’été. Le mois de juin 2019 sera en effet occupé par les élections européennes.

La dernière fois que la France avait accueilli ce sommet, qui s’appelait à l’époque le G8 (la Russie n’avait pas encore été exclue), c’était à Deauville (Normandie), en 2011.