Le couturier Azzedine Alaïa est mort

Décédé à l’âge de 77 ans, l’homme était un incontournable du milieu de la mode parisienne.

Le monde de la mode est en deuil. Azzedine Alaïa, couturier d’origine tunisienne et grande figure de la mode parisienne, est décédé à l’âge de 77 ans. Il a connu l’apogée de son succès dans les années 80.

Ce féru de sculpture et d’architecture est né en 1940 dans le milieu paysan avant de se faire un nom dans le domaine de la couture, notamment en imaginant des robes sexy épousant les corps tout en dévoilant les jambes, sa marque de fabrique, rappelle Reuters. “J’aime les femmes. (…) Je ne pense pas toujours à faire des nouveautés, à être créatif, mais à faire un vêtement pour que les femmes soient belles”, expliquait-il dans un entretien accordé à l’AFP, en 2013.

L’homme en noir

Preuve de son succès, au cours des années 80 et 90, de grands top models comme Linda Evangelista, Helena Christensen ou encore Cindy Crawford ont défilé pour lui, sans oublier sa protégée, Naomi Campbell. Très respecté dans le milieu, Azzedine Alaïa, toujours vêtu de noir, se démarquait par son indépendance. Hors de question pour lui de défiler lors des “fashion weeks”. Considéré comme un perfectionniste, il aimait rester à l’écart des modes et des courants.

Pluie d’hommages

Les hommages n’ont pas tardé à fleurir sur le net après l’annonce de la disparition du créateur. Ainsi, la ministre de la Culture écrit :


Ines de la Fressange, elle aussi, a tenu à rendre hommage à l’artiste sur le réseau à l’oiseau bleu :


Audrey Azoulay, directrice générale de l’Unesco, s’est elle aussi exprimée :


Audrey Azoulay, directrice générale de l’Unesco, a quant à elle rendu hommage à un “génie tissant les liens entre mode, architecture, arts plastiques, sculptant ses créations pour magnifier le corps des femmes”. Le PDG du groupe spécialiste du luxe Kering, François-Henri Pinault, ajoute :  “Avec lui, tout était au sommet : la couture, l’art, l’exigence, le travail, la maîtrise et toutes les femmes qu’il habillait. C’était un artisan au sens noble du terme et un homme farouchement attaché à sa liberté”.

 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages