Le jihadiste français Maxime Hauchard est décédé

AFP PHOTO / AL-FURQAN MEDIA

Selon la radio RMC, le Normand originaire de l’Eure, Maxime Hauchard, engagé dans les rangs de l’organisation terroriste, serait décédé.

“Le Français Maxime Hauchard, âgé de 25 ans, connu pour être un bourreau de Daesh, est mort, d’après un service de renseignement, sans que l’on sache dans quelles circonstances”, annonce la radio RMC sur son site.


Connu sous le nom de Abou Abdellah, il était considéré comme un membre important des jihadistes francophones. Vu sur plusieurs vidéos d’exécutions, notamment de l’humanitaire américain Peter Kassig en 2014, il était sous le coup d’une enquête en France pour assassinat en bande organisée dans le cadre d’une entreprise terroriste.

Selon le ministre de l’Intérieur, il y a une” très forte probabilité” que ce Normand de 25 ans ait participé à l’assassinat de l’humanitaire américain Peter Kassig et de 18 soldats syriens.

Maxime Hauchard avait rejoint la Syrie en août 2013, après un séjour en Mauritanie en 2012. Il a passé son enfance dans le petit village de Bosc-Roger-en-Roumois (3 000 habitants), dans l’Eure.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages