Baisse du niveau en lecture : ce que propose Jean-Michel Blanquer

Le classement Pirls, qui analyse le niveau des élèves de CM1 en lecture , classe la France au 34e rang sur 50 pays. Un chiffre en recul.

Avec les Pays-Bas, la France est le seul pays à avoir décliné depuis quinze ans dans ce classement du niveau de lecture de ses élèves. Le point faible des écoliers français : leur capacité à comprendre des textes littéraires ou purement informatifs. Sur cette compétence, les élèves de CM1 obtiennent 510 points en 2016, contre 532 en 2001.

La France classée 34e sur 50

Dans le classement général, la France est classée 34e sur 50 pays. En Europe, seule la Belgique francophone se classe derrière la France.

“Avec un score de 511 points, la France se situe au-delà de la moyenne internationale (500 points) mais en deçà de la moyenne européenne (540 points) et de celle de l’OCDE (541 points)” (Ministère de l’Education nationale)

Les nouveaux programmes en cause ?

Pour expliquer ce résultat moyen, certains accusent les nouveaux programmes mis en place en 2015 pour la maternelle et 2016 pour l’école élémentaire et critiqués pour leur lourdeur et leur manque de lisibilité pédagogique. Le rapport, lui, pointe du doigt une autre explication : “Les enseignants français sont moins nombreux que leurs collègues européens à déclarer proposer à leurs élèves de manière hebdomadaire des activités susceptibles de développer leurs stratégies et leurs compétences en compréhension de l’écrit”. Autre explication suggérée dans le rapport : le manque de formation des enseignants sur ce sujet précis.

Jean-Michel Blanquer annonce plusieurs mesures

Réagissant à ces piètres résultats, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education, a annoncé la mise en place d’une dictée quotidienne à l’école primaire. « La France peut rebondir pour que ses élèves maîtrisent les savoirs fondamentaux » , a assuré le ministre.


Le ministre a également annoncé un “grand plan de formation des professeurs” et une volonté de renforcer l’enseignement du langage en maternelle :



Enfin,  “deux heures d’accompagnement personnalisé pour la compréhension de l’écrit” seront proposées au collège quand les acquis sont trop fragiles.

Le top 5 des pays les plus performants dans le classement Pirls :

  • La Russie
  • Singapour
  • Hong Kong
  • L’Irlande
  • La Finlande

Le Maroc, l’Egypte et l’Afrique du Sud ferment la marche. Dans cette étude 2016, 34 pays sur 50 obtiennent un score supérieur à 500.

Le classement Pisa insiste sur les inégalités sociales

L’étude Pirls 2016 a été menée sur quelque 320.000 écoliers de 50 pays, après quatre années de scolarité obligatoire, l’équivalent du CM1 en France. Elle est réalisée tous les cinq ans depuis 2001.

Pisa, l’étude internationale la plus connue sur les compétences des élèves et les systèmes éducatifs, montrait fin 2016 que la France se situait dans la moyenne des pays comparables en termes de compétences mais notait, une fois de plus, le poids de l’origine sociale des élèves dans leur destin scolaire, bien plus que dans une grande partie des pays évalués.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages