Loire-Atlantique : un enfant contaminé par la tuberculose

Une classe de maternelle (illustration) – MYCHELE DANIAU / AFP

Il y a moins d’un mois, un adulte travaillant au sein de la même école avait déclaré la maladie.

Le centre hospitalier de Saint-Nazaire s’attend à ce que “d’autres cas” de tuberculose “soient mis en évidence dans les prochaines semaines” dans la région. Il l’a fait savoir dans un communiqué paru vendredi 16 mars au soir, après la découverte d’un nouveau cas signalé à l’école Saint-Joseph, située à Saint-Brévin.

Des opérations de dépistage organisées

Si cette fois-ci, il s’agit d’un enfant, un adulte travaillant à l’accueil périscolaire de l’établissement avait déjà contracté la maladie à la fin du mois de février, rappelle France Bleu. Des opérations de dépistage avaient alors été organisées, puisque trois classes de l’école maternelle étaient en contact régulier avec la personne malade. Ces opérations n’ont pas pu empêcher la contamination d’un écolier, la tuberculose étant très contagieuse et transmissible par l’air.

Le Centre de lutte antituberculeuse se rend sur place

Le Centre de lutte antituberculeuse, le CLAT, doit se rendre lundi 19 mars sur les lieux pour procéder aux opérations de dépistage, qui consistent en deux examens, explique la radio locale. Il s’agit d’abord de faire une radio des poumons aux personnes concernées, avant de leur faire passer un test de réaction cutanée à la tuberculine.

Le dépistage, qui était au départ prévu pour 274 enfants et 16 adultes devrait désormais concerner un nombre plus important d’individus susceptibles d’être contaminés, a indiqué l’hôpital.