Londres : Alexandre Djouhri libéré sous caution

L’homme d’affaires avait été arrêté à Londres par les policiers Britanniques dimanche 7 janvier.

Libre. L’homme d’affaires Alexandre Djouhri a été remis en liberté sous caution mercredi à Londres trois jours après son arrestation dans le cadre d’un mandat d’arrêt international délivré par des juges français enquêtant sur le financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

Une caution de 1,13 million d’euros

Alexandre Djouhri, qui avait été interpellé à l’aéroport d’Heathrow dimanche, a dû s’acquitter d’une caution d’un million de livres sterling (soit 1.13 million d’euros) rendre son passeport et a obligation de se présenter devant la police chaque jour. Il conteste la demande d’extradition de la France et ce dossier sera abordé le 17 avril.

Corruption active

Homme de réseaux, il est soupçonné d’avoir été un intermédiaire – grassement rémunéré – lors de plusieurs contrats. Mais la justice française souhaiterait également l’entendre afin d’éclaircir son rôle supposé dans l’affaire des soupçons de financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 200

L’ex-président français a toujours formellement démenti les faits allégués notamment par un autre homme de réseaux, le franco-libanais Ziad Takieddine.

Selon L’Obs, les juges s’intéressent notamment aux conditions de la revente d’une villa lui appartenant à Mougins, dans les Alpes-Maritimes, à un fonds libyen dirigé par Bachir Saleh, ex-chef de cabinet de Mouammar Kadhafi.