Lourdes : un 70e miracle reconnu par l'église catholique

Pèlerinage à Lourdes – AFP

La guérison à Lourdes de sœur Bernadette Moriau, en 2008, a été reconnue comme “miraculeuse” par le diocèse de Beauvais.

Sœur Bernadette Moriau, entrée au couvent à l’âge de 19 ans, a connu ses premiers problèmes de santé dès 1966, alors qu’elle était âgée de 27 ans. Atteinte de douleurs lombo-sciatiques intenses, elle devient handicapée, ne marchant plus sans aide et les quatre opérations chirurgicales qu’elle subit n’y changent rien.

“Une sensation inhabituelle de relâchement et de chaleur”

En juillet 2008, alors qu’elle est âgée de 69 ans, elle participe au pèlerinage de Lourdes organisé par son diocèse et reçoit là-bas le sacrement des malades. Selon son récit et celui de l’Eglise catholique, à son retour, le 11 juillet, le “miracle” se produit. Sœur Moriau ressent “une sensation inhabituelle de relâchement et de chaleur dans tout son corps” et “perçoit comme une voix intérieure qui lui demande d’enlever l’ensemble de ses appareils, corset et attelle”, relate le communiqué du diocèse. Elle obtempère et arrête ses traitements. Depuis, la septuagénaire est parfaitement valide.

Une guérison complète et inexpliquée

Pour vérifier le caractère “miraculeux” de cette guérison, de nouveaux examens médicaux, des expertises et trois réunions collégiales à Lourdes (2009, 2013 et 2016) ont permis au Bureau des constatations médicales d’affirmer collégialement “le caractère imprévu, instantané, complet, durable et inexpliqué de la guérison”.

“Observant que ladite guérison, fut soudaine, instantanée, complète, durable et reste inexpliquée dans l’état actuel de nos connaissances scientifiques”, Mgr Jacques Benoît-Gonnin déclare “le caractère « prodigieux-miraculeux » et la valeur de « signe divin » de la guérison de Soeur Bernadette du diocèse de Beauvais.

69 miracles reconnus sur 7.200 guérisons déclarées à Lourdes

“Oser dire que Dieu est intervenu par la voix d’un miracle dans une existence, c’est quelque chose de redoutable. J’ai bien conscience que j’agis comme évêque de Beauvais et que, en même temps, que ça retentit sur l’Église en France et dans le monde”, a déclaré Mgr Benoît-Gonnin.

Sur les 7.200 guérisons répertoriées comme ayant eu lieu à Lourdes fin 2016, seules 69 ont été reconnues par l’Église comme “miracles”.

La dernière guérison reconnue comme miraculeuse à Lourdes est celle, en 1989, d’une Italienne victime de graves crises d’hypertension.

Lourdes : 25 000 pèlerins attendus pour l’Assomption


 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages