Malaisie : au moins 24 morts dans l’incendie d’une école

Ce jeudi, vingt-quatre personnes, dont de nombreux enfants, ont trouvé la mort dans l’incendie d’une école religieuse à Kuala Lumpur. Selon les responsables locaux, il est l’un des plus importants de ces dernières années en Malaisie.

Le feu s’est déclaré avant l’aube dans l’école Tahfiz Darul Quran Ittifaqiyah située dans le quartier de Datuk Keramat, au cœur de la capitale malaisienne. Les habitants, alertés par les cris des victimes, ont rapidement prévenu les secours qui mettront près d’une heure à éteindre le feu. Le bilan est lourd. 22 étudiants et 2 professeurs ont perdu la vie dans le drame. Sept autres personnes ont été hospitalisées et onze sont saines et sauves.

Un court-circuit probable

L’incendie, probablement dû à un court-circuit, s’est déclenché dans le dortoir où se trouvaient les enfants âgés de 13 à 17 ans.

“Les enfants essayaient désespérément d’échapper aux flammes […] Des grilles métalliques en métal les empêchaient de sortir du bâtiment en feu […] Ils ne pouvaient pas s’échapper ” a déclaré Tengku Adnan Tengku Mansor, le ministre des Territoires de la Fédération de Malaisie.

L’un des pires incendies en Malaisie

L’émotion est à son comble dans la capitale du pays. Le vice-ministre des territoires de la Fédération de Malaisie, Loga Bala Mohan, a annoncé que c’était là ”l’un des pires incendies touchant autant de vie dans la capitale ces dernières années”.

De vives inquiétudes concernant la sécurité des écoles

Cet accident a déclenché une vive inquiétude quant aux mesures de sécurité dans les écoles religieuses exerçant sans licence, celles-ci étant en proie à de nombreux problèmes. 211 incendies ont d’ores et déjà été répertoriés dans ce genre d’établissements depuis 2015.

Lire aussi : 

Malaisie : un concours vidéo pour éviter l’homosexualité fait polémique

 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages