Voiture folle à Marseille : la piste psychiatrique privilégiée

Marseille ce matin, AFP

La piste psychiatrique est privilégiée dans l’enquête sur la voiture folle qui a foncé sur deux abri-bus à Marseille ce lundi matin. Une femme de 42 ans a été tuée, une autre a été grièvement blessée.

L’enquête sur la voiture folle qui a semé la mort à Marseille ce lundi s’oriente plutôt “vers une piste psychiatrique”, a déclaré le procureur de la République, Xavier Tarabeux. Selon les premiers éléments de l’enquête, il n’y a “aucun élément permettant de qualifier cet acte d’acte terroriste”, a encore déclaré le magistrat qui précise qu’un  “courrier en lien avec une clinique psychiatrique de la région” a été découvert sur l’individu interpellé.

Une femme tuée, une autre blessée

Les faits se sont produits entre 08h30 et 09h30 ce matin. Une voiture folle a foncé sur deux abris-bus à une heure d’intervalle dans la cité phocéenne. Selon La Provence, une femme de 29 ans a d’abord été fauchée dans le XIIIe arrondissement, elle est grièvement blessée. Un peu plus tard, vers 09h10 selon RTL, une femme de 42 ans a été tuée dans le XIe arrondissement.

Un homme de 35 ans

L’homme dans le véhicule a été interpellé sur le Vieux-Port par la BAC.  Il est âgé de 35 ans et toujours selon RTL, il serait connu des services de police pour de multiples délits de droit commun et pour port d’armes mais pas pour radicalisation.

 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages