Moteurs diesel truqués : le patron d'Audi arrêté et incarcéré


Rupert Stadler, patron d’Audi, a été interpellé ce lundi matin dans l’affaire des moteurs diesel truqués.

Audi est dans la tourmente et surtout son dirigeant, Rupert Stadler, placé en détention. Arrêté ce matin, le président du directoire d’Audi est mis en cause dans l’affaire des moteurs diesel truqués. Le parquet de Munich a déclaré que son interpellation et son placement en détention avaient été décidés en raison du risque de le voir supprimer des preuves.

Mis en cause pour “fraude”

La semaine dernière, le parquet allemand avait élargi ses investigations visant Volkswagen, mettant en cause Rupert Stadler, dirigeant de sa branche luxe, pour “fraude” dans cette affaire. Des Audi A6 et A7 seraient équipées de logiciels permettant de fausser les résultats des tests antipollution, en faussant les niveaux d’émissions de gaz polluants. Début juin, quelque 60.000 véhicules ont été rappelés par l’agence fédérale de l’automobile KBA.

Un scandale mis au jour en 2015 pour Volkswagen

Le scandale de la fraude aux tests de pollution a éclaté en septembre 2015. L’agence américaine de l’environnement (EPA) avait accusé Volkswagen d’avoir équipé 11 millions de ses voitures diesel, dont environ 600.000 aux Etats-Unis, d’un logiciel capable de fausser le résultat des tests antipollution. Les véhicules pouvaient ainsi émettre jusqu’à 40 fois les normes autorisées sans le montrer…

Volkswagen : premières plaintes de particuliers