Nice : Christian Estrosi refuse un mariage à la suite d'une série d'infractions

CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Voitures et scooters roulant sur le trottoir, insultes envers des policiers : conformément à la “charte des mariages”, Christian Estrosi a décidé, samedi 1 septembre, d’annuler une union civile

On ne plaisante pas avec la charte des mariages à Nice . Pour éviter les débordements, une charte a été adoptée en 2012 par la ville. Chaque couple de nouveaux futurs mariés signe le document avant de se passer la bague au doigt. En signant ce document, les couples s’engagent donc à ne pas troubler la quiétude, la tranquillité et la solennité de l’instant.

Et si la charte n’est pas respectée, le maire peut suspendre la cérémonie. C’est ce qu’a fait Christian Estrosi samedi 1er septembre, ainsi que le rapporte France 3 Provence Alpes Côte d’Azur.


Le maire de Nice, Christian Estrosi, a fait part de sa décision sur les réseaux sociaux : pas de mariage le jour J, mais un report au jour ouvré suivant, soit lundi.

Le cortège des mariés a commis des infractions sur le parcours pour rejoindre la mairie, ce qui a poussé le maire de Nice à reporter la séance au lundi. “J’ai signifié aux mariés le refus de célébrer le mariage prévu”, a expliqué Christian Estrosi sur Twitter, avec les photos des incivilités.