Présidentielle : Fillon veut abaisser la majorité pénale à 16 ans

“Il est donc temps d’en finir avec un système qui ne fonctionne pas. C’est pourquoi je propose de fixer désormais la majorité pénale à 16 ans”, a déclaré François Fillon mercredi.

Après les violences survenues en marge de l'”affaire Théo”, François Fillon veut abaisser la majorité pénale à 16 ans. Selon le candidat de la droite à la présidentielle, “les individus de 16 ou 17 ans profitent de la clémence du système”. Il entend ainsi lutter contre la délinquance des mineurs, préservés par un “arsenal pénal” qui est “inadapté à cette situation”.


“L’ordonnance de 1945 sur la délinquance des mineurs, bien que modifiée maintes fois, ne permet pas d’apporter une réponse proportionnée aux actes de délinquance commis par des individus de 16 ou 17 ans”, analyse l’ancien Premier ministre.

Cette abaissement de la majorité pénale couplée à “la création de 16 000 nouvelles places de prison” devrait répondre selon le candidat à “la multiplication des actes de délinquance commis par des mineurs.”

Un abaissement de la majorité pénale à 16 ans était une des propositions de Nicolas Sarkozy, mais elle ne figurait pas dans le programme de François Fillon.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages