Quand Nadine Morano se lâche au sujet de François Fillon

Nadine Morano et François Fillon en 2013 / AFP

Une indiscrétion du Canard enchaîné révèle que la députée européenne est “très remontée” contre le candidat LR.

Dans son édition de cette semaine, le Canard enchaîné rapporte une conversation entre Éric Woerth, Éric Ciotti et Nadine Morano. Le 9 février dernier, à la buvette de l’Assemblée nationale, la députée européenne, plutôt discrète dans la campagne jusque-là, interpelle les deux députés sur l’affaire des emplois fictifs de Penelope Fillon. “Fillon, il est en train de transformer notre parti en secte du Temple solaire”, faisant référence au suicide collectif des membres de la secte en 1995.

 

“Tu devrais le savoir, en tant qu’élu de Chantilly : un cheval qui s’est brisé la jambe, il faut souvent l’abattre”

 

Éric Woerth, également maire de Chantilly, lui aurait répondu qu’ils n’avaient “pas le choix”. Et Nadine Morano de continuer sur le même registre. “Tu devrais le savoir, en tant qu’élu de Chantilly : un cheval qui s’est brisé la jambe, il faut souvent l’abattre”.

“Si elle craque, ça va faire très mal”

Affolé par sa brève rencontre avec Nadine Morano, Eric Woerth s’empresse de prévenir François Fillon qui veut désamorcer le début de fronde des parlementaires LR. “Il faut que tu joignes en priorité Morano, parce qu’elle est particulièrement remontée. Pour l’instant, elle n’a pas encore fait de sorties dans les médias, mais, si elle craque, ça va faire très mal”, aurait dit le maire de Chantilly au candidat Les Républicains.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages