Royaume-Uni: amère Theresa

C'est un camouflet électoral pour Theresa May, la Première ministre britannique. Elle avait provoqué le scrutin anticipé, qui s'est tenu hier, pour renforcer sa légitimité dans les négociations du Brexit. Pari perdu. Le parti conservateur n'a plus la majorité absolue au Parlement et a besoin d'un allier pour gouverner. C'est donc une période d'incertitude qui s'ouvre au Royaume-Uni.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages