Salmonelle dans du fromage : une dizaine de morts entre 2015 et 2016

ALAIN JOCARD / AFP

Une dizaine de personnes sont mortes entre 2015 et 2016 après avoir consommé du morbier ou du mont-d’or. Les fromages au lait cru étaient contaminés à la salmonelle.

Cette contamination à la salmonelle est “la plus grave depuis dix ans”, admet la Direction générale de l’alimentation. En plus d’une dizaine de morts, 80 personnes sont tombées malades. Les victimes étaient principalement des personnes âgées déjà fragilisées par d’autres pathologies. Leur consommation de morbier ou de mont-d’or contaminé leur a été fatale.

Les cas sont apparus entre novembre 2015 et avril 2016. C’est au début du mois de janvier 2016 que l’alerte est lancée. L’Institut de veille sanitaire a constaté un nombre anormal de contaminations à la salmonelle dans toute la France, mais en particulier en Franche-Comté, comme le précise Franceinfo.

Un bilan alarmant

Le 8 mars 2016, l’agence établit un bilan provisoire de sept morts et identifie le fromage au lait cru comme étant probablement à l’origine des cas.

“Nous avons eu 80 cas avec une dizaine de décès.”

Nathalie Jourdan-Da-Silva, médecin épidémiologiste à Santé publique France.

“Durant l’hiver 2015, nous avons eu une épidémie nationale à la Salmonella Dublin, plus grave que les autres, avec un risque plus important de décédés. Nous avons eu environ 80 cas avec une dizaine de décès. La consommation de deux types de fromages fabriqués en Franche-Comté, le morbier et le mont-d’or, est à l’origine de cette épidémie”, raconte Nathalie Jourdan-Da-Silva, médecin épidémiologiste à Santé publique France.

Quelques mois plus tard, en avril 2016, le bilan s’établit à près de 80 malades et une dizaine de morts.

Une situation hors de contrôle

La contamination concernait une soixantaine de marques de fromages au lait cru, mais seulement cinq fromageries ont pu être identifiées par la Direction de la protection des populations (DDPP) de Franche-Comté.

Mais ces fromages au lait cru ayant une date limite de consommation très courte, ils n’étaient plus en vente lorsque les enquêtes sanitaires et de traçabilité ont été mises en place, selon Franceinfo.

De plus, une journaliste de France Inter révèle un chiffre sur cette contamination, 3 % des élevages bovins sont contaminés à la salmonelle… ainsi qu’un élevage de porcs sur deux.