Star Wars VIII, les derniers Jedi : la traduction française relance les débats autour du film

Le 8e épisode de Star Wars, baptisé The Last Jedi, vient de recevoir sa traduction française officielle : “Les derniers Jedi”. Un pluriel qui fait naître bien des questions dans la tête des fans de la saga.

La Force s’agite. Voilà un mois maintenant que Rian Johnson (Looper), réalisateur de Star Wars – épisode VIII, a lâché le morceau : le prochain opus du space-opéra le plus célèbre de la galaxie sera baptisé The Last Jedi. Un titre attendu comme le Messie par les aficionados du monde entier avides d’en savoir plus sur la suite des aventures de Rey, Finn et consort… Mais le mystère, loin de s’éclaircir avec cette révélation, n’en est devenu que plus grand.

Très vite, les fans français se sont interrogés : l’intrigue du film évoquera-t-elle “le dernier Jedi” – au singulier – ou “les derniers Jedi ” – au pluriel ? En effet, dans la langue de Shakespeare, “the last” peut tout aussi bien indiquer l’un ou l’autre. Quant au mot Jedi, il est traditionnellement invariable… Un casse-tête qui aura fait couler de l’encre sur bien des forums, en quelques semaines seulement.


Au pluriel, tu traduiras

La réponse est tombée ce vendredi 17 février  : “Les derniers Jedi” – au pluriel donc – est bel et bien la traduction française officielle du titre de l’épisode VIII, prévu dans les salles françaises pour le 13 décembre prochain. Jusqu’ici, de nombreux internautes étaient persuadés que le titre était bien au singulier et désignait du même coup le dernier des Jedi, à savoir Luke Skywalker (Mark Hamill). Mais la traduction dévoilée ce vendredi vient mettre à mal cette théorie et renforce le mystère – savamment orchestré, il va sans dire – qui règne autour du film. Les premières images du long-métrage, elles, devraient être dévoilées en avril prochain lors de la fameuse Star Wars Celebration.

Le film aura la lourde tâche de succéder à l’épisode VII, le Réveil de la Force, arrivé sur nos écrans fin 2015 et devenu depuis le troisième film le plus rentable de l’histoire du cinéma. A cette réussite retentissante s’ajoute désormais celle du premier spin-off de la saga, Rogue One, plus gros succès de l’année 2016. Mais que Rian Johnson se rassure : la Force, plus réveillée que jamais, ne semble pas prête de se rendormir.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages