Surveillants agressés à la prison de Vendin-le-Vieil : leurs collègues manifestent

Le détenu, ancien proche de Ben Laden, avait violemment agressé trois surveillants de la prison de Vendin-le-Vieil.

L’agression a suscité l’émotion parmi les surveillants de la prison de Vendin-le-Vieil, dans le Pas-de-Calais. Au lendemain de l’agression de trois surveillants, leurs collègues débrayent, vendredi matin, et se rassemblent devant la prison. Ils entendent dénoncer le manque de moyens dont ils souffrent, et des décisions de l’administration jugées “incompréhensibles”.

Au total, des débrayages ont lieu dans une vingtaine d’établissements, ce vendredi matin, annoncent les syndicats. Marine Le Pen s’est rendue à la prison de Vendin-le-Vieil, où a eu lieu l’agression.


Jeudi, un détenu islamiste, ancien lieutenant de Ben Laden et cerveau de l’attentat de Djerba en 2002, s’en est pris à trois surveillants de la prison de Vendin-le-Vieil. A coup de ciseaux et de couteaux, ils ont été touchés à la carotide, à la tête, et à la poitrine. Le détenu, accusé notamment d’avoir formé les pilotes ayant perpétré les attentats du 11 septembre 2011, aurait agressé les surveillants pour éviter une extradition vers les Etats-Unis, selon les syndicats de l’administration pénitentiaire. Les surveillants de la prison de Fleury-Mérogis se sont joints à cette mobilisation.

A LIRE AUSSI >> 3 surveillants de la prison de Vendin-le-Vieil agressés par un détenu

La prison de Vendin-le-Vieil doit notamment accueillir Salah Abdeslam durant son procès en Belgique. de nombreux détenus pour terrorisme sont incarcérés dans ce centre pénitentiaire.

Une enquête a été ouverte pour les faits de “tentative d’assassinats sur personnes dépositaires de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste”.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages