Syrie : l'utilisation de chlore dans une attaque en février confirmée par l'OIAC

DRyrie

L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) confirme que du chlore a été utilisé en février dernier dans une attaque à Saraqib.

Du chlore a bien été utilisé en Syrie. C’est ce que confirme ce mercredi l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC). Des examens en laboratoire ont confirmé la présence de chlore lors d’une attaque à Saraqib en février dernier dans la province d’Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie.

Des blessés lors de frappes aériennes sur la Ghouta orientale, une enclave rebelle ciblée en février dernier, auraient eu des symptômes semblables à ceux lors d’une exposition au chlore.