Tabac : coup de chaud sur le prix du paquet !

Illustration tabac – AFP

Comme l’avait annoncé le gouvernement, le prix du paquet de cigarettes augmentera le 1er mars, de 1 euro en moyenne.

L’arrêté a été publié ce dimanche au Journal Officiel. Les fumeurs vont devoir débourser un peu plus dès le 1er mars pour leur paquet de cigarettes. Ainsi le prix du paquet de Marlboro light et rouge, le de Philip Morris, de Camel et de Gauloise blonde passera à 8 euros.

En entrée de gamme, les Lucky Strike Red qui étaient à 6,80 euros passent à 7,80 euros, tout comme les Winfield et Winston rouge. La Chesterfield red passe à 7,80 euros contre 7 euros. Selon Eric Sensi-Minautier, directeur des affaires publiques de British American Tobacco (BAT), quatrième sur le marché français des cigarettiers :

“Nous estimons que cette hausse de 1 euro en moyenne par paquet contribuera à faire baisser les ventes légales de tabac de 10 à 15% en 2018 par rapport à 2017”,

Une deuxième hausse pour le gouvernement

Cette hausse sera déjà la deuxième pour le gouvernement après quatre années de stabilité. En novembre, le prix du paquet avait augmenté de 30 centimes d’euro en moyenne. Et a priori, ce n’est pas fini !

10 euros le paquet en 2020

Le gouvernement a en effet prévenu : il vise le prix de 10 euros pour un paquet d’ici novembre 2020. Ces hausses progressives doivent permettre aux fumeurs “de se préparer, de trouver les moyens d’arrêter” de fumer, avait prévenu Agnès Buzyn en septembre dernier.

A lire aussi : Tabac : novembre, le mois pour arrêter de fumer ? 

En 2017, les ventes ont reculé de 1,49% en volume selon le fournisseur de la quasi-totalité des buralistes, un an après l’entrée en vigueur du paquet dit neutre en France. En 2016, elles avaient reculé aussi (-1,2% en volume), après une hausse de 1% en 2015.

Néanmoins, la consommation ne baisse pas dans les mêmes proportions, en raison notamment du développement d’un “marché parallèle” qui a “pris le relais” des buralistes, souligne un spécialiste du secteur.

Tabac : la lutte contre la contrebande


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages