Tensions en Israël : Macron appelle Netanyahu à "des gestes courageux envers les Palestiniens"

Emmanuel Macron et Benjamin Netanyahu / AFP

Le président de la République s’est entretenu avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu.

Face au regain de tensions entre Palestiniens et Israéliens ces derniers jours, Emmanuel Macron a rencontré Benjamin Netanyahu, le Premier ministre israélien. A l’issue de cette rencontre, les deux hommes ont tenu une conférence de presse.

Le président de la République en a profité pour appeler Benjamin Netanyahu à “des gestes courageux envers les Palestiniens” pour “sortir de l’impasse actuelle”, tout en condamnant “toutes les formes d’attaques” contre Israël ces “derniers jours”.

Des déclarations “dangereuses pour la paix”

Parmi ces “gestes courageux”, Emmanuel Macron a estimé que “le gel des colonisations israéliennes serait un geste important en faveur de la paix”. Le président a rappelé que “la France demeure convaincue que la seule solution (…) est de permettre l’établissement de deux Etats vivant côte à côte en paix et que cela peut émerger par la négociation”.

Ce regain de tensions est dû à la déclaration de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, provoquant la colère des Palestiniens. Emmanuel Macron a rappelé sa “désapprobation des déclarations récentes du président des Etats-Unis, que la France juge contraires au droit international et dangereuses pour la paix”.

A LIRE AUSSI >> Décision de Trump sur Jérusalem : des heurts

Pour le quatrième jour consécutif dimanche, des milliers de personnes ont manifesté au Moyen-Orient et à l’étranger pour protester contre la décision de Donald Trump. Depuis jeudi, quatre Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza: deux lors de heurts avec des soldats, et deux membres du mouvement islamiste Hamas dans des raids aériens israéliens, en riposte à des tirs de roquettes à partir de l’enclave palestinienne.

Un Palestinien a poignardé et sérieusement blessé dimanche un garde de sécurité israélien à Jérusalem, a annoncé la police en qualifiant l’attaque de “terroriste”.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages