Thierry Solère poussé à la démission au conseil régional d’Ile-de-France

AFP

Chaude ambiance au conseil régional d’Ile-de-France ce vendredi matin. Thierry Solère a été contraint à la démission par ses camarades du groupe Les Républicains.

Cela ressemble fort à un règlement de comptes post-élection. Vendredi matin, Thierry Solère, le président du groupe Les Républicains (LR) au conseil régional d’Ile-de-France, a été poussé vers la sortie par les élus de son propre groupe ! Officiellement, ce député proche de Bruno, Le Maire a souhaité démissionner pour se consacrer à la campagne des législatives dans les Hauts-de-Seine.

Mais selon RTL, les membres de son groupe lui ont reproché, dans une lettre… de ne pas assez travailler : “Il apparaît que les responsabilités extérieures (présidence du comité d’organisation de la Primaire de la Droite et du Centre, porte-parolat de notre candidat aux Présidentielles) que tu as eues à exercer au cours de ton mandat de président ne t’ont pas permis de consacrer tout le temps nécessaire à l’exercice de ta fonction à la tête du groupe Les Républicains à la Région”, ont-ils notamment écrit.

Thierry Solère paierait surtout comptant son soutien à la lettre de plusieurs élus LR demandant à la droite et au centre de répondre à “la main tendue” d’Emmanuel Macron, après sa nomination d’Edouard Philippe (LR) comme Premier ministre. Il s’agirait donc, ni plus ni moins, d’un nouveau dommage collatéral de la recomposition politique voulue par le président de la République.

À LIRE AUSSI :

>>> Gouvernement : qui sont les nouvelles ministres issues de la société civile ? >>>

>>> Découvrez la composition du premier gouvernement d’Emmanuel Macron >>>

 

 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages