"Tu ne parles pas comme un journaliste": Erdogan s'emporte contre un journaliste français

En conférence de presse, le président Erdogan a répondu sèchement à la question embarrassante d’un journaliste français sur la Syrie.

Recep Tayyip Erdogan entretient des rapports conflictuels avec la presse. Dans son pays déjà, où 153 journalistes sont incarcérés selon Reporters Sans Frontières, mais également en France. Un membre de la rédaction d’Envoyé spécial en a fait l’amère expérience vendredi, lors de la conférence de presse donnée conjointement avec Emmanuel Macron, après la visite de son homologue turc.

Tandis qu’un journaliste de France 2 l’interpellait sur les livraisons d’armes à la Syrie effectuées à travers son territoire, le président turc s’est en ouvertement agacé (cf vidéo ci-dessus) :

“Tu ne parles pas comme un journaliste… Tu parles comme quelqu’un du FETO”

Le FETO, plus connu sous nom du mouvement Gülen, est accusé par le président turc d’avoir fomenté le coup d’état raté de juillet 2016. Plus de 50.000 personnes ont été emprisonnées en Turquie dans le cadre de la vague de répression qui a suivi ce putsch manqué.

Droits de l’homme

Lors de cette conférence de presse, Emmanuel Macron a souligné la nécessité pour les démocraties de respecter l’Etat de droit et de préserver l’ancrage de la Turquie dans la Convention démocratique des droits de l’homme.

Le président français a précisé avoir évoqué la situation de plusieurs personnes emprisonnées en Turquie. Son homologie turc a assuré qu’il demanderait au ministère de la Justice des informations sur la liste de noms et d’organisations fournie par Emmanuel Macron.