Un séisme de magnitude 4,8 secoue la Vendée en pleine nuit

Capture Google map

Un tremblement de terre a secoué la Vendée cette nuit, réveillant des milliers d’habitants.

La terre a tremblé dans la nuit de dimanche à lundi en Vendée. Selon le RéNaSS, le Réseau National de surveillance sismique, il était d’une magnitude de 4,8 sur l’échelle de Richter. L’épicentre était situé à 5 kilomètres de La Châtaignerai et 19 kilomètres de Fontenay-le-Comte.


Un épicentre peu profond

La secousse a été ressentie d’autant plus violemment que son épicentre était peu profond, à 10 kilomètres. De quoi réveiller des milliers de personnes en pleine nuit, dont Joachim, un boulanger qui a d’abord cru à un accident et qui s’est confié ce matin à RTL :

“On a regardé partout pour voir s’il n’y avait pas une voiture qui était rentrée dans la boulangerie, ou (si) un camion s’était renversé. On a juste senti les murs bouger. On a vraiment entendu un boum. C’était quand même assez impressionnant. Ce n’est pas un bruit que l’on entend tous les jours.”

De nombreux témoignages sur les réseaux sociaux

Sur les réseaux sociaux, beaucoup ont exprimé leur surprise également.





Une zone sismique modérée

Aucun blessé ni dégât majeur n’a été recensé. Il s’agit du plus fort séisme ressenti dans le secteur depuis avril 2016. La Vendée est l’un des départements français classés en zone sismique modérée, comme l’Alsace ou le Jura. Une secousse de magnitude 3,6 avait eu lieu entre Challans et Saint-Gilles-Croix-de-vie en octobre 2017. Une autre, de magnitude 3,3, était survenue en 2003 à Pouzauges.

Les trois régions les plus exposées aux tremblement de terre sont l’Auvergne Rhône-Alpes, l’Occitanie et la Bretagne. Dans la plupart des cas, les tremblements de terre ne dépassent pas une magnitude de 2 à 3 et sont à peine ressentis.

Si vous avez ressenti le séisme, vous pouvez laisser votre témoignage sur le site du Bureau Central Sismologique Français. Il aidera les experts.

A lire aussi : Bretagne : séisme de magnitude 3,9 dans la région de Rennes

Deux séismes dans l’Ouest de la France