Vote obligatoire : le débat rouvert après une abstention record aux législatives

 

Abstention – Vote – Illustration AFP

C’est sur un taux d’abstention record que les élections législatives se sont achevées en France ce dimanche 18 juin : 57% des électeurs ont boudé les urnes, par flegme ou par désintérêt. Au lieu de débattre sur la crise de la démocratie, d’autres préfèrent parler vote obligatoire.

Catastrophique. A 57% selon les résultats définitifs, le taux d’abstention au second tour des élections législatives n’avait jamais été aussi bas de toute la Ve République, marquant un record depuis 1958. De quoi se poser des questions sur le désintérêt des électeurs, le problème de la représentativité politique ou encore la météo trop ensoleillée. Une solution ? Le vote obligatoire, expérimenté par plusieurs pays autour de nous.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages